Episode V: The SAAQ Strikes Back

La dernière Photo d’André et Isaac avec Clifford, ce dernier étant vendu.

Article par: André

Clifford est vendu! C’est fait! Mais la SAAQ m’a rendu la vie difficile. Clifford a été vendu à un américain provenant du Nebraska: Courtney. Nous voulions effectuer la transaction à Gatineau (là où nous habitons) pour que Courtney puisse repartir avec Clifford ainsi qu’une remorque U-Haul dans laquelle nous placerions les énormes pneus 395/85r20 inclus dans la vente.

395/85r20 dans mon jardin.

J’ai donc appelé la SAAQ afin de m’informer sur la manière de procéder pour effectuer une vente destinée à l’exportation (et donc, en théorie, exempte de la TVQ de 10%, ce qui, vue le prix élevé de la vente, Courtney ne voulait pas payer). Eh bien, il s’avère que la SAAQ ne fait pas de vente exempte de TVQ même si le véhicule est destiné à l’exportation car ils « ne peuvent pas être certains que le véhicule sera bel et bien exporté hors Québec/Canada ». Pas de problème leur dis-je: vous rembourserez la TVQ après présentation des documents officiels d’importation du véhicule aux États-Unis?

On me répond bêtement que non (en fait j’ai également confirmer cette information avec revenue Québec). Je tiens ici à faire remarquer que lorsque j’ai acheté Clifford en Allemagne, je n’ai pas payé de taxes de vente car il était destiné à l’exportation.

Donc… Isaac et moi avons-dû faire un dernier voyage père fils à bord de Clifford pour le livrer à Ogdensburg, dans l’état de New-York afin d’effectuer la transaction (et il n’y a pas eu de taxes de vente perçues car le véhicule serait ultimement enregistré au Nebraska).

Clifford prêt pour son dernier voyage en famille.

Clifford va nous manquer, c’est certain. Toutefois, le vendre nous permet de quitter vivre une aventure aujourd’hui plutôt que demain. C’est pourquoi nous tournons la page sur ce chapitre sans regrets. Pour revenir, nous avons optés pour le train et Isaac était bien sûr tout excité à l’idée.

Notre charriot glorieux pour revenir à la maison.

Isaac fut captivé par son expérience ferroviaire.

Enfin revenus à la maison, nous avons continué à préparer notre départ. Aujourd’hui, le 25 juillet, c’est la veille du début du voyage – la dernière journée dans notre maison. Cette dernière est vide, le VR, lui, est plein à craquer (car nous avons des items que nous voulons entreposer à long terme chez mes parents qui remplissent le passage).

Tout est (presque) prêt. Nous amorcerons notre voyage en visitant une dernière fois famille et amis. Nous en profiterons pour terminer quelques travaux préparatoires sur le VR, en sus de ceux déjà effectués. Justement, en parlant de travaux, je vous laisse sur une galerie d’images montrant certains des travaux de rafraichissement que nous avons réalisés.

Episode IV: A New RV

Freefall arrivé à la maison.

Bon c’est fait. Je suis assis dans mon salon et je regarde notre nouveau VR stationné dans notre entrée. J’attends d’ici quelques minutes un dépôt d’un gars du Nebraska pour Clifford.

Mais revenons un peu en arrière pour donner un peu de contexte à ceux qui ne sont pas au courant de toute l’histoire (car bien que ceci soit le 4e article publié, ce sera en fait le premier avec du contenu).

Nous quittons bientôt pour explorer les Amériques et nous rendre en Terre de Feu. Notre maison est vendue et nous devons la quitter pour le 26 Juillet. Nous avons quittés nos emplois. Nos voitures et la majorité de nos biens sont vendus. Notre fidèle camion de pompier devenu habitation motorisée inachevée Clifford vient à l’instant d’être pré-vendu (si vous me permettez l’expression). Nous avons magasiné pendant près de 3 semaines pour trouver un VR qui répondait à nos exigences. Soit:

  • Moins de 25′
  • Bas Kilométrage
  • Récent
  • 2 Lits permanents
  • Au moins 200L d’eau
  • Pas de délamination
  • Une génératrice
  • Beaucoup de rangement

Nous avons eu de la chance et avons trouvés un VR à Granby qui répondait à tous ces critères et en plus a 300W de panneaux solaires ainsi qu’un ondulateur de 1000W. Il nous reste à aménager l’intérieur à notre goût, installer une douche extérieur, installer une toilette compostante, ajouter un support à vélos ainsi qu’un système de filtration de l’eau.

De plus le VR a déjà fait un grand voyage du Québec au Costa Rica. Il se nomme également Freefall et vous pouvez lire à propos de ses aventures précédentes ici:

https://www.freefall5.com/

Freefall est un Freelander 2130 par coachmen de 2008. Certes, il n’est pas 4×4 ou aussi robuste comme l’était Clifford mais il est confortable et (presque) prêt à partir.

Disposition interne de Freefall

L’objectif pour cette fin de semaine est de repeinturer certaines armoires afin de rafraîchir l’intérieur quelque peu.

Des portes d’armoires avec une couche d’apprêt
Préparatifs internes pour la peinture

– André