La région de San Luis de Potosí et Ciudad de Mexico

(Tant de merveilles naturelles en un seul endroit)

Après les grandes villes, on avait besoin d’un peu d’air pur. Nous avons donc piqué vers le nord depuis San Miguel de Allende pour aller visiter la région de San Luis de Potosí.

El trampoline

Une semaine de WoW!!
Puente de Dios (se baigner dans des chutes paradisiaques).
Cascada de Tamul (150 mètres de chute libre).
Sotano de las Golondrinas (un gouffre de 500 mètres qui sert de maison à des milliers de perroquets au coucher du soleil).
Las Pozas (le jardin surréaliste de 36 acres d’un millionaire un peu fou).

Puente de dios
Puente de dios
Cascada de tamul
Sotano de las Golondrinas
Les perroquets qui rentrent à la maison pour la nuit
Les structures surréalistes de las pozas
Las pozas

C’est le cœur plein de souvenir que nous avons amorcé notre descente vers Mexico City. Premier arrêt: las grutas de tolantogo. Alors qu’on pensait avoir tout vu, juste WoW! 😍😍une gigantesque chute alimentée par une source thermale, une grotte qui ressemble à un sauna, une cinquantaine de bassins thermiques à flan de montagne et une rivière entière d’eau chaude.

La rivière d’eau chaude
La grotte sauna
Des bassins thermaux à flan de montagne

Impossible de passer visiter Mexico City sans d’abord aller admirer les ruines de Teotihuacán qui fut à son époque la plus grande cité précolombienne. Nous avons donc gravit la piramida del sol (3e plus grande au monde) et fait une danse rituelle devant la piramida de la luna.

La pyramids Del sol
La danse de la lune

Nous sommes arrivés à Mexico City juste à temps pour la célébration de la Virgen de Guadalupe. L’histoire raconte que la vierge Marie serait apparue à un passant Mexicain pour lui demander de lui construire une eglise vers l’an 1500. Elle aurait guérit son oncle mourant, lui aurait fait pousser des roses en hiver et au moment où l’homme serait allé demandé à l’évêque pour la construction, elle serait apparu sur son manteau. Le dit manteau étant exposé dans une basilique à Mexico. Près de 6 millions de gens ce sont rendus à la basilique pour apporter leurs offrande prier et danser. Certains ont marché plusieurs jours depuis leur village et d’autres ont même fait le chemin à genoux. Ce fut une célébration très émouvante.

La basilica nuestra dama de Gadalupe
Le chemin du calvaire
De vrais danses rituelles pour la sainte vierge

La ville de Mexico nous a aussi impressionnée par son système de transport en commun bien développé (Metro, autobus, collectivo). Pour transporter ses 30 millions d’habitants, il faut être organisé. Ce fut aussi l’occasion pour moi de revoir Liliana une amie de longue date et pour nous d’aller manger notre repas préféré: le hotpot mongolien. Il était délicieux et épicé à souhait.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s